Les Stagiaires, Samantha Bailly

couv26075409

Synopsis :

Ophélie, Arthur, Hugues et Alix viennent tous d’horizons différents. Leur seul point commun : ils rêvent de travailler chez Pyxis, entreprise spécialisée dans l’édition de mangas et de jeux vidéo, pilier dans le secteur de l’industrie créative. Une réalité s’impose rapidement : beaucoup de candidats, peu d’élus. Désormais, le stage est devenu une étape obligatoire pour ces jeunes qui sont à la croisée des chemins dans leurs vies professionnelles et affectives. Provinciale tout juste débarquée, Ophélie a laissé derrière elle petit ami et logement, et doit faire face aux difficultés de la vie parisienne. Étudiant en école de commerce, Arthur est tiraillé entre les grands projets qu’on a pour lui et son envie de mettre la finance entre parenthèses. À leurs côtés, Alix, passionnée de mangas, ne jure que par ses sagas favorites, et Hugues, graphiste, teste ses limites dans les soirées électro… Dans une atmosphère conviviale, travail et vie privée s’entremêlent.
Pourtant, une question demeure en fond sonore : qui restera ? Quand la « génération Y » entre en collision avec le monde du travail : un récit marquant dans lequel beaucoup de jeunes adultes se reconnaîtront.

Mon Avis :

Les Stagiaires a été ma petite lecture des transports en commun, ou des temps de pause au boulot, toujours fidèle au poste, sur ma petite liseuse.

L’histoire porte sur une thématique qui me touche directement cette année, puisque je suis moi-même stagiaire. J’ai un meilleur salaire que la plupart des stagiaires, mais certaines situations restent typiques de ce statut un peu étrange. On est à la fois travailleur, mais pas encore en poste, pas encore sûrs d’être embauchés, il faut faire bonne impression et fournir un travail irréprochable. Bref, le casse-tête (en plus j’ai encore des cours, c’est trop lol).

Ce sont des tranches de vies, des personnages qui ont leurs failles, qui sont paumés, et cherchent malgré tout à se faire une place sur un marché du travail aujourd’hui féroce. Si Arthur est un gosse de riche, ce n’est pas le cas d’Ophélie, les classes sociales se mélangent et rêvent d’un avenir plus rose. Certains n’ont pas le droit de rêver, d’autres refusent de rentrer dans les rangs. Les journées se suivent à un rythme de stress éreintant, entre les galère d’argent et les recherches d’appartement. On n’a qu’une envie, c’est de prendre dans nos bras ces personnages qui galèrent, qui sont peu sûrs d’eux, fragiles. Encore un peu des enfants, ce sont des adultes en devenir à qui on n’accorde aucun crédit, à cause de leur âge. Dur dur, le monde du stage !

L’écriture de Samantha Bailly est toujours aussi fluide, c’est très rapide à lire, donc parfait quand vous attendez votre bus.Je le conseille à tout le monde : ce qui sont stagiaires, ce qui l’ont été, et ceux qui le seront. Quelle que soit votre orientation professionnelle future, vous serez forcément dans ce genre de merde à un moment. Bon courage.

Bisous baveux !!

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s