La Passe-Miroir: les fiancés de l’hiver, Christelle Dabos

couv52429656.jpg

Synopsis :

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Mon avis :

Ce résumé est plat et donne à peine envie. C’est le succès retentissant qu’a eu ce livre qui m’a interpellée. Si vous me dites « fantasy » et « francophone », je ne peux qu’être intriguée: c’est le WANTED absolu.

Je me suis retrouvée plongée dans un univers d’une richesse qui n’a rien à envier à Harry Potter. On sent la mythologie qui entoure l’univers, ainsi que les différents rites et cultures des personnages. Ce sont des éléments qui peuvent franchement s’inspirer des mythologies que nous connaissons, mais toujours pour en faire des éléments inédits à l’histoire, et ça c’est un vrai tour de force.

Ophélie, personnage principale de cette histoire est un bout de femme timide et créative qui se retrouve bien malgré elle plongée dans les intrigues politiques d’un monde qui lui est complètement étranger. Elle doit être mariée à un homme mystérieusement glacial, antipathique… Pourquoi vouloir une telle alliance ? Que cache cette union de circonstances ? Je vous promet que vous serez charmés, et bien plus…

J’ai été absorbée par ma lecture comme je le suis rarement: je l’ai emporté partout avec moi, bien que ce soit une grosse brique bien lourde. Je préférais le porter à bout de bras en attendant mon bus pour le lire, plutôt que d’attendre de rentrer chez moi pour le continuer. Ce degré d’addiction à une histoire ne m’était pas arrivé depuis l’histoire du petit sorcier à lunettes rondes. On peut d’ailleurs trouver quelques similarités entre Ophélie et le célèbre sorcier, mais je trouve les clins d’œil suffisamment discrets pour ne pas tomber dans la pâle copie. La magie est présente, mais sous une forme tellement inhabituelle, que je ne trouve pas de livre l’approchant de cette manière. C’est fascinant.

L’écriture de Christelle Dabos est fluide et nous plonge très rapidement dans son univers. Les descriptions sont concises, mais permettent toujours d’avoir une image claire de cet univers barré, merveilleux, incroyable. Bref vous aurez compris, j’adhère, j’adore cette histoire, les personnages, les intrigues…

Par contre, la fin, c’est le suspens suprême, procurez vous le deuxième tome très vite, conseil d’amie !

Bisous sous les plaids 😉

Publicités

Une réflexion sur “La Passe-Miroir: les fiancés de l’hiver, Christelle Dabos

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s