L’Oeuf de dragon: George R.R. Martin

couv38820946.png

Synopsis:

Quatre-vingt-dix ans avant les péripéties du « Trône de Fer », Aegon, de la lignée royale, surnommé l’Oeuf, court les routes incognito comme écuyer d’un chevalier errant, Dunk. Au hasard des chemins, le duo se voit convié par le fringant Jehan le Ménétrier à participer à un tournoi richement doté qui sera le clou des noces de lord Beurpuits. Au champion ira le grand prix, un inestimable Oeuf de dragon. Mais il apparaît bientôt que les noces et le tournoi sont un nid d’intrigues et d’ambitions, petites et grandes, et qu’une prophétie annonce de grands événements.

Mon Avis:

Qu’il est bon de retrouver l’univers du Trône de Fer si longtemps après ma lecture du dernier tome de la saga (qui remonte déjà à trois ans!). Rien que pour cela, je ne peux qu’avoir aimé ce livre, petit bonus pour la fan inconditionnelle que je suis.

Cela dit, il ne faut pas se voiler la face non plus, ce tome compagnon n’est pas aussi virtuose que la saga d’origine; ce qui est certainement du à sa longueur (200 pages environ). J’ai eu à peine le temps de m’attacher aux nouveaux personnages que l’histoire était déjà terminée. Heureusement pour moi, j’ai encore les autres Chroniques du Chevalier Errant dans ma pile à lire.

L’intrigue se déroule lors d’un tournoi, et permet donc de découvrir des maisons des Sept Couronnes, ainsi que des héros dont on avait pu vaguement entendre parler dans le reste de la saga. Rencontrer Aegon lorsqu’il était jeune permet également de mieux comprendre à mon sens quelques enjeux de la dynastie des Targaryens. Je trouve également que le mettre sous la tutelle d’un chevalier dans l’anonymat est intéressant pour la formation d’un jeune prince. Il peut réaliser par lui-même quelles sont les règles du jeu des trônes.

 

Évidemment, j’attends toujours avec grande impatience la sortie de The Winds of Winter …

Publicités

3 réflexions sur “L’Oeuf de dragon: George R.R. Martin

  1. Bonjour Lirondaile,

    Je ne veux pas du tout provoquer la fan inconditionnelle que tu es, mais j’ai une petite question…
    Penses-tu que L’Oeuf de dragon se comprend et s’apprécie sans avoir lu ni vu ce qui se passe 90 ans après?
    Eh oui, je suis de ces drôles de gens^^.

    Merci d’avance pour ton conseil

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour à toi,

      Je pense que tu peux le lire sans avoir lu les gros pavés de la saga, tu auras simplement moins de temps pour te faire aux personnages et à l’intrigue, ce qui peut être déroutant, vu que Martin adore multiplier personnages et sous-intrigues. Mais pourquoi pas ? Pour une meilleure immersion, lis peut-êtres toutes les Chroniques du Chevalier Errant (l’Oeuf de Dragon est en fait la dernière de ces chroniques, qui n’excèdent pas les 400 pages au total dans mon édition de France Loisirs).

      Bonne lecture 🙂

      J'aime

      • Merci beaucoup!
        Je ne connaissais pas l’existence de ces chroniques, qui peuvent m’offrir une bonne entrée en matière :).
        L’univers du Trône de fer me tente depuis quelques années, mais je n’ai pas encore trouvé le temps de m’y consacrer. Quand on n’a pas pris le train (ou la cavalcade) en marche il ne reste plus grand monde avec qui découvrir la série maintenant^^!

        J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s